[Intro : Hugo TSR]
Hé mon vieux c’est l’TSR Crew !
Underground Résurrection Mixtape !

[Couplet 1 : Kayzo]
Monde de merde monde de fachos j’suis faché
De devoir chaque jour me taper avec cette triste vie ratée
Le R.A.P ma porte de secours. Au secours
Venez m’aidez j’suis bloqué, entre quatre murs et quatre pieds
Rejeté, par la société comme un déchet
Sachez, que l’école ne m’a jamais aidé
Normal j’y allais jamais
Préférais rester en bas a galérer m’cailler
Quand l’daron passait me cacher, m’faufiler
Comme après un arraché toujours accompagné
Dix/treize dans l’escalier la plupart en train d’enchainer
Raktaktak fait bélek y a P.A.T
Eux c’est des loups, des renards, des connards
Qui t’èj dans la poubelle et [?] au tournant
Pour pouvoir te péter, et les mecs courrez
Freestyle ça vient du 18ème : Carrières, Clignancourt, Blémont City, Marx Dormoy

[Couplet 2 : Omry]

Tout le monde lève les bras
Omry lève la voix pour abattre les faux MC qui viennent investir nos bacs
Tout ces blancs, ces blacks, ces beurres
Qui [?] se croient forts mais en vérité leurs hymnes n’est qu’un gigantesque bluff
J’t’assure reuf, le rap est devenu un beuz’ qui s’casse la gueule
Depuis qu’les MC sortent des skeud sans faire leurs preuves
Faut faire deus’, j’dose pour éviter qu’nos bourses soit keus’ comme Laurant Deutsch
Pour ma part, j’écoute du rap depuis qu’j’sais ler-par
Et si j’savais jouer du sax’ j’ferais du jazz
Car le hip-hop n’a plus d’repère
Dédicasse, à mon frère qu’a su faire c’qu’il faut pour s’faire sir-plai
Moi j’hésite mais de lui je suis fier
Car si j’avais fait comme mon frérot
Aujourd’hui j’sais pas en train d’souffrir gadjo

[Couplet 3 : Vin7 ]

Le rap m’a tendu la perche alors j’m’y accroche
J’viens cracher ma haine d’une mauvaise haleine
C’est pour ça qu’c’est rare qu’les gens m’approchent
J’suis impropre à la consommation peu importe les sommations
Dit à ces messieurs
C’est à la nation qui [?] mes sons
J’suis quasiment sourd
Faut dire qu’là c’est du lourd
J’suis pas un gars qui ment, soit
Mais y a des jours où j’aimerais dire qu’ici règne l’amour
La vérité, c’est qu’les petits repeignent les murs
Élément imposant nous privant d’nos libertés
Ouais l’amis vient nous prouver ta dite fierté
C’est pas en effritant toute la journée que ton avenir de merde tu pourras l’affronter
J’te verrais t’effondrer réagir il le faudrait
Pour commencer mec hoche la tête comme on l’faisait sur les sons d’Dre
J’te parle assez cru c’est mon droit j’y suis adroit
Et surtout j’oubli pas d’toujours mater à gauche à droite

[Couplet 4 : Hugo]

Pas d’taspé, rap de garage c’est pas du garbage
Galbé comme un tar-pé , regarde bien comme j’suis carpet’
Mon rap pète pas comme les clips télé y a plus qu’des petits PD
Vu comment ça dérape y aura bientôt du rap sur Pink TV
J’abat les insomnie avec du seum crois pas qu’c’est insolite
On est tous dégradés comme une taspé qu’a pas les reins solides
Pas en solo TSR pas des tapeurs de douilles
Malgré leur chute de pouls et la poucave a peur de nous
C’est sur ma zone que j’écris
Tu veux nous test mais t’es qui ?
On craint même plus les déguiz’
Vu qu’c’est du travail d’équipe
Connexion illicite anti vil-ci pire qu’un double homicide
Dans l’domicile pour nous tuer faudra sortir tout vos missiles
Tu croyais quoi ? C’est volontaire si j’ai pas l’air méchant
J’veux pas être suspecté par la police vu qu’elle balaie mes chances
Voilà pourquoi j’té-chan j’habite un monde où les gun pleurent
Là c’est Hugo en un couplet j’ai flingué Rick Hunter